"Que voulez-vous censurer au juste mesdames et messieurs les députés de l'opposition? La croissance qui repart? L'investissement qui reprend? La confiance qui revient? Les baisses d'impôts à la rentrée prochaine pour 9 millions de ménages?", s'est interrogé Manuel Valls ce jeudi au palais Bourbon à quelques minutes du vote par les députés de la motion de censure déposée par l'opposition de droite et du centre. Christian Jacob, le président du groupe Les Républicains n'a, lui non plus, pas mâché ses mots à l'égard du gouvernement. La motion a sans surprise été rejetée par l'Assemblée nationale.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés