L'Algérie a entamé les procédures d'appropriation de la Grande mosquée de Paris, a affirmé son ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa. Une information démentie par le recteur du lieu de culte, Dalil Boubakeur.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés