Moscou tourne la page d'un symbole des années 90 en détruisant à coup de pelleteuses les kiosques qui avaient poussé dans plus grande anarchie dans la capitale russe. Les Moscovites pouvaient y acheter à peu près tout, du paquet de cigarettes au bouquet de fleurs et beaucoup se disent déjà nostalgiques de ces boutiques bien pratiques.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés