Vidéo associée: 

Publié le 30/03/2018

Moscou convoque les ambassadeurs étrangers

Corps: 

Les ambassadeurs de 23 pays ont été convoqués au ministère russe des Affaires étrangères pour se voir notifier les mesures d'expulsion prises à l'encontre de leurs diplomates.

Moscou tenait à détailler les mesures de rétorsion prises contre les États ayant décidé d'expulser des diplomates russes dans le cadre de l'affaire Skripal. Parmi ces pays, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Canada et l'Allemagne, mais aussi les Pays-Bas qui assument pleinement.

" La décision du Kremlin est regrettable. C'est une mauvaise nouvelle, cependant, nous n'avons pas renvoyé deux diplomates russes la semaine dernière pour rien. Je le répète, il y a eu une attaque terrible à l'arme chimique à Salisbury, ici, sur le continent européen et c'est la raison pour laquelle nous avons renvoyé ces deux diplomates russe. Nous ferons donc face à la contremesure russe ", a précisé l'ambassadrice néerlandaise à Moscou, Renée Jones-Bos.

il pour oeil, dent pour dent, Moscou a décidé d'expulser le même nombre de diplomates que chaque pays a expulsé de diplomates russes. Quatre pour l'Allemagne et la France par exemple, 13 pour l'Ukraine et 60 pour les États-Unis.

L'empoisonnement le 4 mars dernier au Royaume-Uni de l'ex-agent double russe, Sergueï Skripal, et de sa fille Ioulia a été le déclencheur d'une véritable guerre diplomatique et la plus importante vague d'expulsions croisées de diplomates de l'Histoire.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet