Un an après la mort du jeune militant écologiste les versions de la police et des opposants au barrage de Sivens s'opposent toujours. Dans un rapport, la LDH dénonce une utilisation abusive de la violence par les forces de l'ordre.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés