François Hollande a réagi mardi à l'annonce de la mort de l'ancien maire socialiste de Tours, Jean Germain, qui a laissé une lettre d'adieu au moment où il devait comparaître devant la justice dans l'affaire des "mariages chinois" organisés dans sa ville. "Un grand élu vient de disparaître dans des conditions qui sont particulièrement cruelles", a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés