Un couple vivant à Montpellier a été transféré cette semaine à la sous-direction anti-terroriste de Levallois-Perret. Les deux personnes de 23 et 35 ans avaient initialement été mises en garde à vue, mais une perquisition à leur domicile a permis de découvrir un faux-ventre. L'objet aurait pu servir pour cacher des objets explosifs afin de réaliser un attentat. "Elle était habillée comme les dames qui sont radicales, avec des gants, des longues robes et le voile", a témoigné une voisine.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés