Le tribunal correctionnel de Montpellier juge un homme de 35 ans pour homicide involontaire aggravé. Il y a un an, il avait tué une étudiante de 18 ans au volant de sa voiture alors qu 'il était ivre, sous l'emprise de stupéfiants et sans permis. Les parents de la victime se battent depuis pour que les plus graves délits routiers soient jugés comme des crimes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés