Mohammed Chirani, consultant en prévention de la radicalisation religieuse, a été menacé par des personnes se prétendant de Daesh, après avoir demandé à la communauté musulmane de condamner les exactions commises par le groupe terroriste. Invité de BFMTV lundi soir, il s'est adressé face à la caméra, "les yeux dans les yeux" à ceux qui l'ont menacé. "Vous les imposteurs, les ingrats qui avez renié votre patrie, votre pays qui vous a nourri, je vous déclare le jihad spirituel et citoyen", a scandé l'ancien délégué du préfet pour les quartiers sensibles de la Seine-Saint-Denis.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés