Alors qu'un appel à la mobilisation contre la loi Travail a été lancé ce samedi à Paris et en province, le président de la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) Alexandre Leroy n'est pas totalement opposé au texte. "Aujourd'hui, le texte n'est pas acceptable, il doit bouger" insiste-t-il.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés