Nathalie Mons, présidente du conseil national d'évaluation de système scolaire, est l'invitée de Bénédicte le Chatelier. Elle réagit à l'annonce de la réforme portée par Najat Vallaud-Belkacem pour une meilleure mixité sociale en milieu scolaire. Pour elle, la ségrégation en milieu scolaire est liée à une ségrégation résidentielle.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés