Dans les Balkans, la saison des pluies commence. Pour les migrants, le voyage jusqu'en Europe se complique encore un peu plus. A la frontière greco-macédonienne, des Syriens expliquent être sous la pluie non-stop, ce qui ne semble pas adoucir les autorités pour autant... malgré les risques sanitaires.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés