8 personnes, 6 migrants et deux membres de l'association No border, vont être jugées ce lundi en comparution immédiate. Le président de la région Xavier Bertrand demande l'intervention de l'armée. Les Calaisiens ont le sentiment d'être dans une impasse et en appellent au gouvernement. Mais que peut faire de plus Bernard Cazeneuve ?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés