En réponse aux accusations ce weekend de l'Allemagne et de la Grèce de restrictions de passages des migrants, la ministre autrichienne de l'Intérieur, Johanna Mikl-Leitner, a affirmé que son pays n'avait "de leçon à recevoir de personne". Dimanche, Angela Merkel avait reproché à l'Autriche d'avoir agi "arbitrairement" en limitant les passages.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés