Si Athènes dément l'existence d'un projet de suspension de ses droits, plusieurs pays du nord de l'Europe souhaiteraient suspendre temporairement la Grèce de l'espace Schengen face à son incapacité à gérer ses frontières. Aucune confirmation n'a été apportée, mais une réunion doit se tenir vendredi à Bruxelles pour déterminer les mesures à installer pour mieux contrôler l'arrivée massive des migrants.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés