Plus de 5. 000 migrants étaient bloqués à la frontière entre la Grèce et la Macédoine ce samedi, au lendemain de la décision de l'Autriche et de 4 pays des Balkans de filtrer les entrées sur leur territoire. Envoyé spécial, Thibault Malandrin, témoigne de "la situation de plus en plus inquiétante" sur place.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés