Un policier en poste à Calais explique au micro de LCI qu'une centaine de migrants se sont introduits dans le tunnel sous la Manche. La plupart ont été libérés mais quelques uns ont été placés en garde à vue. Une telle intrusion est passible d'une peine de prison.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés