Vidéo associée: 

Publié le 10/08/2018

Michelle Bachelet aux droits de l'Homme

Corps: 

Ce n'est plus qu'une question d'heures avant que l'ancienne présidente chilienne Michelle Bachelet soit officiellement désignée pour diriger le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme, dont le siège est à Genève.

Sa nomination, annoncée avant-hier, doit être validée dans la soirée lors de l'Assemblée générale de l'ONU.

Elle va succéder à Zeid Ra'ad Al Hussein qui avait suscité la polémique et perdu le soutien de plusieurs pays influents après avoir qualifié de "raciste" le Premier ministre hongrois Viktor Orban et de "dangereux" le président américain Donald Trump.

Née à Santiago en 1951, Michelle Bachelet poursuivait ses études de médecine quand elle a été arrêtée et torturée en 1973 au début de la dictature de Pinochet.

Elle a dirigé le Chili entre 2006 et 2010, puis de 2014 à 2018, faisant adopter une série de réformes progressistes, de l'adoption du mariage homosexuel à la dépénalisation de l'avortement.

Il y a quelques années, elle avait été la première directrice d'ONU Femmes, l'agence des Nations unies pour l'égalité entre femmes et hommes.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet