La première journée des fêtes du carnaval a été annulée par crainte de débordements. Le président haïtien Michel Martelly a quitté ses fonctions laissant un pays profondément divisé aux mains d'un gouvernement de transition qui va devoir faire face aux violences et gérer un nouveau processus électoral.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés