Il y'a quelques mois, un cambriolage avait tourné au drame, à Pavillons-sous-Bois, dans la région parisienne. Une restauratrice avait été tuée par deux individus. Depuis incarcérés, la justice pourrait ordonner leur liberté pour vice de forme, mercredi. La raison : la caméra du juge d'instruction n'a pas fonctionné durant l'interrogatoire. L'absence de vidéo pourrait provoquer leur libération immédiate.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés