La chancelière allemande a estimé vendredi à Paris que l'adoption de la loi Macron était "une bonne chose" pour la France, en dépit du recours au 49-3. "La France n'a pas besoin de mes encouragements et de mes félicitations, mais je crois que c'est une bonne chose que cette loi ait été adoptée", a-t-elle déclaré.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés