Le constructeur automobile PSA a annoncé, lundi, qu'il allait suspendre ses activités en Iran, son plus grand marché étranger en volume. Après Total, c'est le deuxième grand groupe français à céder aux menaces de sanctions américaines.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés