Réunis les 26 et 27 juin en sommet, les chefs de gouvernement de l'Union européenne aborderont notamment la question de l'immigration. L'Europe semble dépassée dans la gestion de ses frontières extérieures et les états méditerranéens sont débordés par la gestion des flux migratoires. Les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, situées sur la côte nord du Maroc, sont prises d'assaut par des migrants pour qui l'Europe est devenue un objectif vital à atteindre.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés