Vidéo associée: 

Publié le 23/01/2017

Médiation de l’UE entre la Serbie et le Kosovo

Corps: 

Les tensions restent toujours très fortes entre la Serbie et le Kosovo. Pour les observateurs, la crise n'a jamais été aussi tendue depuis la normalisation des relations entre les deux pays. Cette situation inquiète l'Union européenne qui a invité ce mardi à Bruxelles les dirigeants des deux États. L'objectif est de maintenir le dialogue et " que cet engagement se poursuive ainsi que la mise en oeuvre des accords qui ont été conclus ", précise la porte-parole de la diplomatie européenne, Maja Kocijancic.
Le Kosovo, majoritairement peuplé d'albanophones, est indépendant depuis 2008. Mais une forte communauté serbe vit dans le nord du pays. La Serbie, avec le soutien de la Russie, refuse cependant de reconnaître le Kosovo. Le ministre russe des Affaires étrangères renvoie d'ailleurs l'Union européenne à ses responsabilités. " L'Union européenne doit favoriser la désescalade de la situation. Ils ont tout d'abord indiqué que la liberté de mouvement des populations ne devrait pas être restreinte et ensuite que les forces albanaises ne devraient pas être présentes dans le Nord du Kosovo ", précise Sergueï Lavrov.
C'est l'envoi d'un train de voyageurs à destination du Kosovo qui a ravivé les tensions. Les wagons, décorés aux couleurs serbes, avaient pour inscription 'le Kosovo c'est la Serbie'. Le convoi n'a finalement jamais passé la frontière.

Partager cette vidéo :

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité