Patrick Maisonneuve, l'avocat du cofondateur de Bygmalion Guy Alvès, a affirmé sur BFMTV que "l'affaire Bygmalion est l'affaire des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy". "C'est le seul et même dossier", a-t-il déclaré. "On a fait prendre en charge par ce parti des frais de campagne qui incombaient à l'association de financement des candidats. On en est à un dépassement cumulé de près de 150%", a expliqué l'avocat, lançant que le montant du dépassement "est pratiquement de 30 millions d'euros".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés