Vidéo associée: 

Publié le 13/03/2018

Mayotte, une île en ébullition

Corps: 

La ministre française des Outre-mer, Annick Girardin, est à Mayotte pour tenter de désamorcer la crise qui frappe le petit département de l'océan Indien, le plus pauvre de France, où le chômage avoisine les 25%.

Depuis quatre semaines, syndicats, élus, citoyens se mobilisent via des grèves, des actions coup de poing et des manifestations pour dénoncer les défaillances du service public, en particulier des écoles et des hôpitaux, incapables de remplir pleinement leur mission, faute de moyens.

La population exprime aussi son ras-le-bol de l'insécurité rampante et de l'immigration clandestine. De plus en plus de femmes arrivent des Comores voisines pour accoucher à la maternité de Mayotte, la première de France avec quelque 10.000 naissances chaque année.

Or, la majorité des femmes qui y accouchent sont en situation illégale, ce qui est perçu par les autorités comme un abus du droit du sol. D'où la volonté du gouvernement français d'accorder à la maternité de Mayotte un statut extraterritorial, pour que les naissances ne "permettent pas obligatoirement d'obtenir la nationalité française".

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet