En visite en France, Matteo Renzi a prévenu que la Libye risquait de devenir "la prochaine urgence" de la communauté internationale. Le chef du gouvernement italien s'est exprimé jeudi à l'Élysée à l'issue d'un entretien avec François Hollande. Le président français a appelé pour sa part à mettre en place dans ce pays un gouvernement d'union nationale attendu "depuis trop longtemps".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés