147 personnes ont été tuées, dans une université au Kenya, par des islamistes somaliens. C'est l'attaque terroriste la plus sanglante dans le pays depuis 1998.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés