Interrogée lors de la soirée spéciale élections européennes, la députée FN a déclaré : " Je refuse de considérer que les Français éructent leur colère par le vote. Je pense qu'il y a un véritable vote d'adhésion. J'espère que le Gouvernement saura en tirer les conséquences politiques et institutionnelles
Il est anormal qu'aujourd'hui une telle quantité de français ne soit représentée que par deux députés. Il serait judicieux de revenir aux urnes (...) Je crains qu'il n'y aura pas de changement. L'UMP et le PS mettent leurs oeillères et continuent comme si de rien n'était. ".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés