La benjamine des Le Pen a commencé très tôt la politique. A deux ans seulement, elle posait dans les bras de son grand-père pour les élections régionales. A 20 ans, elle balbutiait encore lorsqu'on l'interrogeait sur son programme mais c'est elle qui faisait trembler le Premier ministre à l'Assemblée nationale quelques années plus tard. Retour sur une ascension fulgurante.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés