Lors de son discours en marge du rassemblement du 1er mai, Marine Le Pen s'en est pris à nos dirigeants qui selon elle récupèrent l'histoire pour l'instrumentaliser. Selon elle, "tout est fait pour réécrire notre passé".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés