Invitée du 20H de TF1 jeudi, Marine Le Pen s'exprimait pour la première fois publiquement depuis l'interview de son père par le journal Rivarol. La présidente du Front national a dit ressentir du "chagrin" tout en estimant que c'était "beaucoup moins douloureux que ce que vivent nos compatriotes".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés