Ciblé frontalement par le président du groupe Gauche démocrate et républicaine à l'Assemblée, Manuel Valls a riposté de façon tout aussi offensive :

"C'est une loi de gauche, de progrès. Vous vous trompez de camp, vous êtes aujourd'hui au côté des conservateurs, les censeurs d'aujourd'hui, c'est l'alliance de tous les conservateurs. Quelle est votre cohérence à mêler vos voix avec celles de la droite ? Va comprendre, les Français ne veulent plus de ces vieilles ficelles."

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés