Ce matin, la CFDT et l'UNSA ont rassemblé leurs troupes place Stalingrad à Paris. Et pour eux, un seul mot d'ordre : votez Macron pour contrer le FN. A quelques kilomètres de là, en début d'après-midi, la CGT et FO rassemblaient 30.000 personnes. Une manifestation pour le progrès social, contre Marine Le Pen, mais sans appel au vote. En marge du cortège, 150 activistes d'ultra-gauche ont affronté les forces de l'ordre. 6 policiers et CRS ont été blessés, dont un grièvement blessé au visage.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés