Publicité

Contenus sponsorisés

La manifestation avait pourtant été interdite par la préfecture. Samedi, près de 150 personnes ont manifesté à Calais à l'appel du mouvement Pegida. Ils protestaient contre "l'islamisation de l'Europe" et l'arrivée des migrants. Vingt personnes ont été interpellées par la police, dont un ancien patron de la légion étrangère, le général Piquemal. Son arrestation a largement fait réagir la classe politique d'extrême droite.

Publicité