Des manifestants brûlent le drapeau turc à Bagdad.

Quelques milliers de personnes, principalement des miliciens chiites paramilitaires, ont demandé le retrait des troupes turques du nord de l'Irak.

Elles ont été déployées la semaine dernière pour protéger des militaires turcs formant des Irakiens au combat contre les jihadistes, d'après Ankara.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés