Une semaine après une première mobilisation aux côtés des syndicats, lycéens et étudiants sont à nouveau dans la rue ce jeudi pour dire non au projet de loi Travail, même remanié. Des centaines de manifestants ont investi les voies de la gare de Rennes pendant une dizaine de minutes, prenant les services de sécurité par surprise. Peu après 13 heures, la foule commençait néanmoins à se disperser. "Beaucoup de slogans hostiles au parti socialiste sont également scandés", rapporte Adrien Godet, l'envoyé spécial de BFMTV sur place.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés