Au Mali, c'est le premier tour de l'élection présidentielle. Élu en 2013, le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta brigue un second mandat. En France, le feuilleton Benalla a rythmé la vie politique. Pour Emmanuel Macron, c'est une tempête dans un verre d'eau alors que pour l'opposition c'est une affaire d'État.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés