En Malaisie, à la surprise générale, les électeurs viennent de mettre fin au règne du parti UMNO, qui gouvernait le pays depuis 60 ans. Ce résultat est la conséquence d'un scandale financier qui a vu des milliards d'euros d'argent public disparaître. L'ancien Premier ministre, Najib Razak, est désormais dans le collimateur de la justice. Certains disent que c'est la fin de l'autocratie en Malaisie, et les règlements de comptes ont commencé. Reportage de notre correspondant dans la région.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés