Manque de moyens, de reconnaissance, d'effectifs: depuis près d'une semaine, les policiers expriment leur colère dans la rue. Et il y a un endroit où le mécontentement est particulièrement vif: aux alentours de Rouen, où des policiers qui sont intervenus lors de l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray ne s'estiment pas assez reconnus par leur hiérarchie.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés