C'est devenu la signature d'Emmanuel Macron. Parole rare, aucun commentaire d'actualité et encore moins sur les affaires judiciaires... Depuis sa prise de fonction, le chef de l'État cadenasse sa communication, au risque de tendre sérieusement ses relations avec les journalistes. Une position qui rappelle celle de Barack Obama sur certains points.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés