Dans une notre confidentielle publiée par le site Mediapart , Eric Fournier approuve la politique du dirigeant hongrois.

Le diplomate dénonce les médias anglo-saxons et français qui véhiculeraient selon lui le " mythe du populisme " . L'ambassadeur de France se demande si les accusations d'antisémitisme portées à l'encontre de Viktor Orbán ne visent pas à détourner l'attention du " véritable antisémitisme moderne, qui est le fait des musulmans de France et d'Allemagne " .

Lors d'une conférence de presse vendredi, Emmanuel Macron a désapprouvé " en tous points " les positions exprimées par son ambassadeur.

" Il s'agit d'une note confidentielle. Ce n'est pas l'expression de la position officielle française. Si l'ambassadeur avait tenu publiquement ses propos, il aurait été révoqué sur le champ ", a déclaré le président français. Eric Fournier devait quitter son poste mi-juillet. Il est donc remplacé et non révoqué.

Emmanuel Macron critique depuis son élection le populisme et les régimes autoritaires, y compris dans l'Union européenne, comme en Hongrie ou en Pologne. Il dénonce une progression des extrêmes sur le continent qu'il décrit comme " une lèpre " .

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés