Emmanuel Macron a déclaré ce lundi à Toulouse qu'il ne regrettait "absolument pas" d'avoir évoqué vendredi à Athènes des "fainéants" s'opposant à sa politique de réformes, malgré la polémique que ce mot a déclenchée. "Je ne l'ai pas fait avec l'esprit de polémique", a ajouté le chef de l'État.

Contenus sponsorisés