Passé du chouchou du président au jeune premier ambitieux, puis au traître vis à vis de Hollande, Macron a brusquement changé de trajectoire. Le président de la République a mis longtemps à mesurer les ambitions de celui qu'il voyait comme son héritier, mais qui pourrait être son fossoyeur.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés