EN ROUTE POUR 2017 - La candidature d'Emmanuel Macron pourrait accélérer le calendrier de la gauche. En effet, il ne participera pas à la primaire ce qui pourrait éparpiller les votes. Même conséquences pour la droite car l'électorat centriste pourrait se détourner d'Alain Juppé pour le président d'"En Marche".

Publicité

Contenus sponsorisés