L'accord passé par Athènes pour nommer le pays voisin la Macédoine du Nord ne fait pas l'unanimité en Grèce. Samedi, des milliers de manifestants ont essayé de prendre d'assaut le parlement. Une action coordonnée alors que la droite avait déposé une motion de censure pour faire tomber gouvernement de gauche d'Alexis Tsipras.

Malgré ces protestations, le vote de censure a été rejeté samedi par la majorité des députés. L'accord passé avec la Macédoine met un terme à 27 années de conflit, un dénouement salué par l'Union européenne et l'Otan.

Mais le processus de ratification avec la Macédoine est loin d'être terminé . Les Macédoniens vont devoir se prononcer par référendum.

Avec Agences

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés