Ils s'appellent par leur prénom, se tutoient et affichent un front commun contre le terrorisme. François Hollande et Vladimir Poutine ont laissé rentrer les caméras au début de leur entretien ce jeudi à Moscou, étape majeure du marathon diplomatique du chef d'Etat français qui espère progresser sur le dossier syrien. Détails.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés