Vidéo associée: 

Publié le 06/04/2018

Lula : le compte à rebours

Corps: 

Retranché depuis jeudi soir au siège du syndicat des métallurgistes, près de São Paulo, Lula, l'ancien président brésilien doit théoriquement se rendre à la police avant vendredi soir pour y être incarcéré. Mais rien n'est moins sûr, ses supporteurs sont prêts au coup de force.

Lula a pourtant reçu une mauvaise nouvelle vendredi. Le dernier recours déposé par ses avocats a été finalement rejeté par les plus hautes autorités judiciaires brésiliennes. Son incarcération reste donc imminente.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Dilma Rousseff, l'ancienne présidente brésilienne, destituée en août 2016, est venue apporter son soutien à son mentor politique. Elle aussi est convaincue que la justice a été instrumentalisée pour empêcher Lula de redevenir président.

Dilma Rousseff, ex-président brésilienne : "Ceux qui parlent d'impunité oublient qu'il y a un gang au pouvoir y a des gens impunis qui allaient d'un endroit à l'autre avec leurs sacs pleins d'argent."

Tout les scénarios sont possibles à ce stade. Lula est théoriquement attendu par les autorités judiciaires de Curitiba, à 400 km de São Paulo. Mais ses supporters ont déjà installé des barrages filtrants pour empêcher son éventuel transfert. Un soutien sans faille pour Lula, toujours grand favori de la prochaine élection présidentielle.
Avec Agences

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet