Vidéo associée: 

Publié le 24/12/2014

L’Ukraine renonce à son statut de pays non-aligné et se tourne vers l’OTAN

Corps: 

Le projet de loi, adopté par le Parlement ukrainien, engage Kiev à 'remplir les critères nécessaires pour l'adhésion à l'Alliance atlantique.'

Un texte adopté à la quasi-unanimité, seuls huit députés ayant voté contre. Voici les arguments des uns et des autres.

Selon Hryhoriy Nemirya, du parti 'Batkivschyna', 'l'abandon du statut de non-aligné détermine qui nous sommes, où nous allons et ce que nous voulons.'

Au contraire, pour Oleksandr Vilkul, du 'Bloc Opposition', 'cette décision de la coalition au pouvoir n'apportera rien d'autre que des tensions entre les Ukrainiens. Le statut qui nous convient le mieux est le statut de non-aligné.'

'L'abandon du statut de non-aligné ne garantit pas l'adhésion rapide de l'Ukraine à l'Otan' confie pour sa part la correpsondante d'Euronews à Kiev, Maria Korenyuk. 'Il reste encore beaucoup de travail au gouvernement ukrainien avant de répondre aux critères de l'OTAN' poursuit-elle. 'En premier lieu, il faut élever les standards de l'armée à ceux de l'OTAN et convaincre que la place de l'Ukraine est au sein du bloc euro-atlantique.'

Pour faire face au conflit dans l'Est du pays, l'armée ukrainienne a justement l'intention d'intensifier les recrutements, et de remonter l'âge du service militaire de 18 à 20 ans.

Dès janvier, cinquante mille jeunes ukrainiens seront appelés à servir un an et demi sous les drapeaux.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet