Le recteur de Los Angeles a décidé de fermer tous les établissements scolaires de la ville ce mardi en raison de menaces terroristes. La mesure concerne 640.000 élèves de la deuxième ville la plus grosse du pays. Les Etats-Unis ont été confrontés à un attentat début décembre dans le même État, dans une ville proche, à San Bernardino, qui a fait 14 morts. Jean-Bernard Cadier, correspondant aux États-Unis de BFMTV, a rapporté les paroles du recteur de la ville: "Nous avons l'habitude de recevoir des alertes, des alertes à la bombe, des menaces contre nos écoles, mais cette fois-ci, la menace est suffisamment spécifique et rare'".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés